Goa, la suite....

Publié le par Cécile

 Dimanche 21 octobre 2007, Goa

 

     Comme prévu, j’ai donc effectué mon premier traitement sur le sol indien ce matin.

     J’ai été très touchée de pouvoir partager ça avec notre nouvel ami d’hier soir. Lui faire decouvrir ce qu'il ne connaissait pas, alors que c'est un grand meditant. Il etait curieux, interesse.

 

     Les enfants ont fait leur matinée d’école ; nous sommes ensuite allés faire un tour sur le net. Quelle surprise et quelle joie de trouver tous ces messages et mails de pensées amicales et bienveillantes !! Ca me donne envie de peaufiner ce blog, qui est pour un an notre lieu commun d’échanges avec vous tous, merci !!

     Puis les filles, nous nous sommes décidées pour une nouvelle expérience : le massage ayurvédique.

     Cassandre ayant mal au dos a demandé un massage « special back », et moi n’ayant mal nulle part, ai demandé un massage « full body ».

Une heure et demie à se faire pétrir, huiler : le bonheur… J’ai alors pensé à Charlotte, qui m’y avait initiée, il y a quelques années à la Réunion, et à Fred, qui aurait aimé sans doute être à ma place à cet instant…

Nous sommes ressorties de là avec un sourire niais:  la détente extrême, dirais-je pour me trouver une excuse.

     Les gars n’ont pas voulu se faire masser, mais par contre ont demandé à se faire faire un tatouage au henné, sur la main, comme notre pote Padam. TATOU-MERLIN-copie-2.JPG      TATOU-AMBROISE-copie-1.JPG
     Ambroise aurait même craqué pour un tatouage définitif… J’ai été obligée de lui expliquer qu’il ne pouvait pas car il allait encore grandir et que ça déformerait son dessin ! Vous imaginez la fee Clochette qui se transforme en abominable Hulk en quelques annees!!! Les gars sont très fiers : ils  sont allés de ce pas les montrer à Padam !

     Ensuite nous sommes allés à la plage, nous nous sommes faits harceler par des vendeuses de robes et paréos, à qui les petites malgaches de la plage de Fort-Dauphin n’ont rien à envier !

     Ambroise était mal au milieu de cette ruche, me disant :  « on s’en va, on n’a besoin de rien, je suis fatigué… »  J’ai marchandé trois paréos pour les réchauffer derrière leur baignade (le soleil n’était pas au rendez-vous), et dit à ces charmantes dames que l’on avait maintenant besoin de calme pour une semaine au moins !
                        LES-PAREOS-copie-1.JPG

 

Lundi 22 octobre 2007

 

     J’ai toujours du mal à faire des nuits réparatrices depuis …longtemps maintenant. Beaucoup de rêves, le sommeil léger avec impossibilité de me rendormir. Et cette nuit, cerise sur le gâteau, au milieu d’un rêve, (avec qui me battais-je ?), je suis… tombée du lit !!! sur Cassandre qui dormait sur un matelas par terre. La pauvre a été réveillée en sursaut, écrasée par sa mère ! Et moi finalement, j'ai eu de la chance: j'ai ete amortie!!!Allo, enfants battus ?

     Les enfants ont particulièrement bien travaillé ce matin… Les journées se suivent et ne se ressemblent pas, à ce niveau. Quand la bonne humeur est au rendez-vous, peu importent les difficultés, l’école se fait en douceur. Et c’est agréable pour tout le monde.                                                   A-ET-M-A-L-ECOLE-copie-1.JPG

     Nous sommes allés cet après midi voir la plage juste après celle où l’on allait jusqu’à présent, nous y avons trouvé des petites chutes d’eau, et un très beau visage et une tortue, gravés dans les rochers.
CHUTES-PLAGE.JPG SCULPTURE-ROCHERS.JPG

     Ensuite l’orage est arrivé, les enfants ont hésité à rester dans l’eau, puis ont rebroussé chemin pour me retrouver. Nous sommes remontés à la maison à la première accalmie et avons fait des jeux : sept familles, loto…

     
     Je suis allée voir pour réserver les billets de train pour descendre dans le Kérala en fin de semaine. Bon, il n’y a plus de place pour samedi. Le gars à qui je me suis adressée va voir demain quand ce sera possible pour nous. De toute façon, on n’est pas pressé, la vie est douce à Goa…

     Ce soir nous sommes retournés chez nos amis tibétains pour manger. Vu que ce sont des matelas et des coussins par terre en guise de chaises autour des tables, les gars ont posé 50 000 questions :

- est ce que vous dormez là ?

- oui.

- Où est le lit de Rocky ?

- là.

- Et on y dort bien ?

- oui, pourquoi, vous voulez dormir chez nous ce soir ?

- oui !!!

Jusqu’au dernier moment, j’ai cru qu’ils se dégonfleraient mais ils ont tenu bon ! Nous verrons demain (ou cette nuit ?!) si les « capteurs de cauchemars » qui sont pendus dans la salle du resto ont fait leur effet, sinon, de toutes façons, le resto est tout près et Rocky les raccompagnera.

 

Je suis allée ouvrir mes mails ce soir, et je n’ai pas réussi à répondre aux messages sur le blog.

Donc, pour Jean-Marc: je mène l’enquête pour les cochons d’Inde et je te tiens au courant!!

Pour la file indienne, j’ai ma petite idée : les chemins sont si étroits ici qu’il nous faut marcher les uns derrière les autres pour ne pas nous faire écraser !

Quant aux violons d’Inde… Ah non, là je divague ! Il est temps que j’aille me coucher…

 


Mardi 23 octobre 07

 

Nous récupérons ce matin les gars ravis de leur nuit découchée. Plusieurs fois dans la journée, Ambroise me dira que ce que je dis ou veux l’énerve, et qu’il va aller habiter chez Rocky !!

     Après la matinée d’école, nous décidons d’aller nous promener pour tenter de voir des singes.

Nous allons à pied dans le village voisin de Chapora. Nous y trouvons des fruits, quel bon goûter ! La promenade est belle, la vegetation luxuriante, on fait des rencontres insolites.ZEBU-AVEC-hERON.JPG

     Nous arrivons sur une sorte de lagune, à l’entrée de laquelle se trouve un petit port. LAGUNE.JPG

Et vu que nous avons marché un long moment et qu’ensuite nous voulons aller à la plage, nous tentons l’expérience de rejoindre la plage par les rochers. La marée est decendante, je pense que nous ne craignons rien. De là, nous en entendrons dans la forêt le long de la plage, mais ne verrons pas de singes !

Les escalades de rochers très hauts succèdent passages les pieds dans l’eau, nous sommes seuls : c’est un peu l’aventure !

Nous finissons par atteindre la plage au bout d’un long moment, quelle belle promenade !

Les zébus sont sur la plage, et vu qu’ici ces animaux sont sacrés, il nous faut composer avec les bouses: On en a vus d'autres...

Nos petites vendeuses sont là, fidèles au poste : elle fatiguent toujours autant les gars !

    Cassandre se fait faire un tatouage au henné dans la main, comme lui avait fait Hanta à Madagascar il y a quelques années. Elle est ravie.

     Et moi je tente une nouvelle expérience : l’épilation au fil. C’est incroyable, avec un fil que l’on fait tourner sur lui même, d’épiler si bien. Et chez moi, c'est pas du luxe, hahaha!


     Le soir les enfants sont crevés, nous mangeons donc dans le restaurant qui jouxte notre GH. Ils se régalent de glaces à la fin du repas, et sont au lit à 20h30, eh oui, les ballades, ça fatigue les aventuriers !

Le mot de la fin sera pour aujourd'hui:

"MERCI POUR VOS AMICALES PENSEES, NOUS AUSSI SOMMES DE TOUT COEUR AVEC VOUS"
DE-TOUT-COEUR-AVEC-VOUS.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Inde 15 oct -15 dec

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article