Peryar, la suite...

Publié le par Cécile

La journée de dimanche (11 novembre) a été studieuse. Nous avons bossé une bonne partie de la journée, car il me semblait que les jours précédents n’avaient pas été très productifs. Et vu que le temps était maussade… Ca tombait à pic !

Dans l’après-midi, nous sommes allés à la recherche d’un cyber-café pour mettre de nos nouvelles en ligne. L’adsl n’est pas encore arrivé ici, et vu que j’avais pas mal de photos à mettre, on y a passé un bon moment… Une torture pour les gars.

On a assisté à un défilé de milliers de personnes marchant au pas, au rythme de plusieurs fanfares et percussions disséminées au fil de la farandole. Après quelques renseignements pris, on a compris que toutes ces personnes se dirigeaient vers un meeting… politique !!

On a marché dans la ville, croisant un éléphant par ici, des singes par là, un sanglier au bord de la forêt…

 

Ce soir, les enfants ont été ravis !

Il y avait une représentation d’arts martiaux kéralais, le Kathakali.

Le spectacle les a intéressés (moi, les arts martiaux, c’est pas ma tasse de thé…)

Mais ce qui les a carrément éclatés, c’est que le « ring », le « tatamis », le « ritamis » ou le « tataring », je ne sais pas trop, était ouvert à tous à la fin, pour essayer les différentes armes ! Les gars ne se sont pas faits prier…

ARTS-MARTIAUX.JPG

Les « acteurs » ont été très accueillants avec eux, leur ont fait tout essayer, nous ont posé plein de questions. On a passé un bon moment avec eux après la représentation.

Ce qui m’amuse, c’est que beaucoup de gens qui nous croisent nous appellent « the nice family » !

 

Aujourd’hui lundi, nous sommes allés à la réserve de Periyar. C’est un parc national magnifique, avec un lac artificiel, de forêts, et bien sûr, des animaux. Il faisait très beau.

Nous avons fait un tour de bateau de deux heures dans ce cadre exceptionnel. 

LAC-1.JPG

Mais ce qui était exceptionnel aussi sur ce bateau, c’est que nous étions avec une cinquantaine d’indiens, de tous âges, en familles. Et qu’à chaque fois qu’on risquait d’apercevoir un animal, ils hurlaient, ce qui faisait fuir ledit animal. Et quand on ne voyait rien, ils hurlaient aussi. LAC-2-copie-1.JPG  LAC-3.JPGPourquoi ? Parce que les indiens, d’une manière générale, font beaucoup de bruit.

Ca a donc été une épreuve pour nous 4. C’est sûr qu’après le silence namibien qui permet d’observer les animaux dans des conditions optimales, la foire sur le ferry, ça fait un choc !

Merlin me disait régulièrement « j’ai envie de les taper », ou encore « si on arrive à voir un animal, ce sera un miracle ! »

Et miracle il y a eu ! Puisque nous avons réussi à voir quelques éléphants, une antilope, un sanglier, plein de singes et d’oiseaux.

Mais on était contents d’arriver quand même !!

Pour sortir de la réserve, nous avons croisé des écureuils volants, très gros, d’un pelage foncé magnifique tirant sur le rouge.

Puis nous sommes allés nous promener avec notre copain Santosh, qui nous promène en rickshaw depuis qu’on est arrivé.

Nous avons pique-niqué dans un site merveilleux, où nous étions seuls, à la frontière entre le Kérala et le Tamil Nadu, dans le SILENCE… Le bonheur… PIQUE-NIQUE.JPG

PIQUE-NIQUE-2.JPG

Nous sommes retournés dire un dernier adieu à notre copain l’éléphanteau Kana, qui nous a encore fait du spectacle. Les garçons ont passé leur temps à observer des grosses fourmis rouges, bien plus intéressantes que les pachydermes. Comme quoi… !

 

Nous quittons Periyar pour Trivandrum mardi matin. Nous avons opté pour un taxi plutôt que le bus, car la route est longue.

En effet, 6h30 de trajet pour à peine 300 km…

Il y a des édifices religieux à tous les coins de rue dans ce pays :

-         Des temples hindous aux couleurs chatoyantes, aux statues variées, d’où s’échappent de la musique et des odeurs d’encens.

-         Des églises où l’exubérance de l’architecture le dispute au mauvais goût…On est bien loin de la basilique de l’Epine !

-         Des mosquées aux lignes épurées le plus fréquemment… Elles captent souvent la lumière d’une façon remarquable

 

Nous arrivons dans la ville de Trivandrum (Thiruvananthapuram pour ceux qui regarderont sur une carte) qui compte plus d’habitants (889000) à elle seule que la Réunion tout entière. Il fait très chaud, l’air est très pollué et il y a beaucoup de bruit. Bref, une constante des villes indiennes…

 

Les réponses aux courriers des lecteurs :

 

Je tiens à remercier une fois de plus tout le monde pour vos messages, qui nous suivent au long du voyage. Ca me fait un bien fou, j’en ai souvent les larmes aux yeux…

 

- Daniel, bravo pour le bambino ! Vous nous tenez au courant, hein ?

- Pascal, pour les photos :

1)      C’est souvent moi qui les prends, et je n’ai pas les bras assez longs pour être à la fois devant et derrière l’objectif…

2)      Je ne suis pas très photogénique, et comme j’essaie d’envoyer des clichés pas mal…

3)      C’est bien paske c’est toi… Et que tu l’as demandé gentiment !

CECILE-COCO.JPG 

Au fait Pascal, j’ai encore deux choses à te dire : la première, c’est que je n’ai pas réussi ta contrepèterie sur Boudha (je suis nulle en contrepèteries…)  ; la seconde, c’est qu’à chaque fois que je sors un billet indien de ma poche, Ambroise me 
CECILE-P--SCAL-2.JPG  CECILE-PASCAL.JPGdit : « tu sors un Pascal ? » Le cher enfant est certes cultivé, mais trop jeune pour savoir qu’on appelait nos anciens billets de 50 francs des Pascal ! Et il a fini par m’expliquer que l’effigie sur le billet te ressemble « comme deux gouttes d’eau ». C’est Mahatma Gandhi !! Il est en effet peu chevelu et avec des petites lunettes rondes. Il sourit benoîtement sur le dessin… Je ne sais pas trop si tu dois prendre ça comme un compliment ou pas… ? Je t’enverrai un billet pour que tu te rendes compte par toi-même !

- Gui, merci pour ton petit mot. Ce qui me fascine, c’est qu’il y a des choses qui ne changent jamais…

- Les Migli, ça nous fait plaisir que vous nous suiviez !! Bisous à toute la family !
- Marc, pour l'instant, les cornacs ne sont pas a mon gout... mais je ne desespere pas!! Bises a tous la-bas... je suis de tout coeur avec vous!

- Guillaume et Fabienne, eh oui, on est en route… Et pour l’instant, je ne regrette pas de vous avoir laissé la maison ! Bisous à vous 4.

 

Publié dans Inde 15 oct -15 dec

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

céline cartier 25/11/2007 20:24

Coucou Cécile!Mais comment je vais faire avec vos loustics moi l'année prochaine hein??? Comment faire entrer un éléphant à Ste Marie??? ( bien que..en y réfléchissant!!!) Ah ils vont être heureux les p'tits gars vissés sur une chaise. A moins que nous nous décidions à faire classe à dos d'éleph...ou bien je mettrai mon pantalon pattes d'eph' avec qlq kilos en plus!Super cool de pouvoir vous suivre. On va venir voir votre blog avec les loulous vendrediDes photos qui font voyager !!En attendant mille pensées pour vous! Bien à vous. Céline

francoise 24/11/2007 09:36

superbes toutes tes photos cecile. et c'est une excellente idée d'en avoir enfin mis de toi! j'aime beaucoup celle dans le style "emmanuelle" sur la balancelle en osier... bisous

Fabienne et Guillaume 18/11/2007 16:56

Salut Cécile et les enfants!Je trouve Cécile que ce que vous faites est fort, fort ,formidable comme dirait Nathan. Ce midi, nous mangions chez Catherine et je crois que beaucoup vous enviait . Forcément nous avons parlé de vous. J'aimerais bien faire ce que tu fais, même s'il ya plein de bruits en Inde.  Et si tu doutes parfois,  dis-toi que quand même c'est exceptionnel ce que vous vivez ensemble et que c'est un beau cadeau pour tes enfants. Les enfants d'Axelle et Jérôme qui viennent de rentrer à La Run sont vraiment heureux d'avoir voyagé: ils ont plein de bonheur dans la tête grâce à celà. Comme on habite dans ta case, nous pensons souvent à vous. Je te trouve très courageuse de faire la scolarité des enfants, car pour ma part, je crois que je n'en aurais pas la patience...Toutes nos pensées les plus amicales vous accompagnent.Bisous à tous les 4 et faites de belles rencontres!Fabienne

michette 15/11/2007 17:40

Bin.... que dire.... si ce n'est que ca fait trop envie... comme j'ai hate que ce soit bintôt notre tour... sauf que nous on ne voyagera plus avec des enfants... en tous cas pas les notre... on se souvient avc jeanba c'était un régal..; d'ailleurs du haut de ses 31 ans (aujourd'hui) il arrive bientôt à la run avec sa copine..; dimanche.. Youpi... des bisoux

zaza 15/11/2007 12:58

salut,c'est zaza de mayotte,je parcours votre parcours avec jonas et c'est un enchantement, ca sent bon l'éléphant; le thé ,la vie ,les enfants.nous ne vous quitterons pas d'une semelle,merci de partager ce voyage de oufs, je cois meme qu'on va vous suivre avec mes élèves dont beaucoup ne connaissent meme pas mamoudzou.bonne continuation ,bises a vous 4.zaza lou et jonas.