De Pushkar a Jaisalmer

Publié le par Cécile


Tout d'abord, sorry pour l'ecriture baroque de ce jour, mais le programme refuse les guillemets, les accents et autres cedilles. J'ai corrige un peu mais Ambroise s'impatiente, et devient penible...
Pour les photos, on va remettre ca a quand j'aurai trouve un internet cafe un peu plus performant... Dommage car elles valent le coup!! patience et longueur de temps...hahaha!

DEFILE-FEMMES.JPG


y a toujours a regarder partout!
Les journees s’egrenent agreablement. Nous travaillons le matin, puis allons voir ce qui se passe au festival, une course de chameaux, un concours de moustaches, un concours de cheich, etc. Les gars s’entrainent au tir a la carabine dans une ambiance festive et bruyante…

MOUSTACHE-1.JPG  MOUSTACHE-2.JPG CARABINE.JPG

Notre sejour a Pushkar touche a sa fin et une fois de plus, les enfants ne veulent pas partir : "c’etait trop bien ici, c’est notre meilleur endroit depuis le debut…" et j’en passe.
Nous faisons nos adieux aux proprietaires de l’hotel et en avant pour de nouvelles aventures!
Un rickshaw (de Pushkar, c’est-a-dire une planche sur 4 roues) vient nous chercher pour porter nos valises jusqu’au minibus qui nous emmenera a Ajmer; et nous devrons reprendre un autre bus pour Jaisalmer a 22h30.
Apres un second episode de "comment mettre quinze elephants dans une 2CV", version minibus a touristes, nous attaquons la notion du temps et de l’heure, toute relative : le bus vient nous chercher a minuit et demi. On a froid, on est creves, ambiance… Il y a plein de gentilles allemandes : Cassandre me dit "ah, on ne va pas etre les seuls blancs dans le bus", je souris…
FATIGUE-1.JPG  FATIGUE-2.JPG

Le trajet en bus se passera bien, confortablement, meme si le sommeil est dur a trouver (nombreux arrets, indiens toujours tres bruyants, etc.), nous apercevons la silhouette de la ville de Jaisalmer vers 9h du matin, comme un chateau de sable ocre jaune, qui se decoupe sur le bleu du ciel, que c’est beau !
Je fredonne "Jaisalmer" de Sade, c’est vieux… Et je ne sais meme pas une seule  phrase de cette chanson !?

"Le paradis n'est pas sur terre, mais il y en a des morceaux "
Jules Renard

JAISALMER-3.JPG 

La sortie de bus est tout de suite moins romantique : tels des mouches, les rickshaws et taxis sont la et nous sollicitent, pour ne pas dire nous harcelent ou agressent, pour qu’on choisisse l’hotel dans lequel ils touchent une commission. Nous passons du paradis a l’enfer en peu de temps !! Comme quoi la frontiere est mince ! C’est une epreuve toujours difficile a supporter, entre la fatigue du voyage, le stress de la nouveaute, la vigilance a avoir avec les enfants et les bagages… Et manque de bol, pour une fois que j’avais anticipe en reservant un hotel qui devait venir nous chercher, personne ne nous attend a l’arrivee! Comme quoi, faire trop de previsions n’est pas toujours payant !
Nous arrivons donc par hasard dans un "haveli", aux pieds des remparts du fort. La chambre est tres belle, les escaliers en pierre, la facade toute decoupee, une terrasse sur le toit avec une vue magnifique sur le fort. 

PAR-LA-FENETRE-DE-L-HOTEL.JPG
On y est bien, mais je mets du temps a me detendre, derriere l’epreuve de la descente de bus.

Nous allons nous promener dans l’enceinte du fort, puis dans la ville basse : difficile de decrire quelque chose d’aussi beau. Les photos parleront mieux que moi.

 
Puis Cassandre s’attaque courageusement a l’espagnol, tandis que de mon cote, je vote pour une sieste plus que necessaire.
La soiree se passe bien agreablement, nous retrouvons Alexandra et Sylvain, deux francais que nous avions rencontres a Pushkar. Nous trainons dans les ruelles de la forteresse, apres un beau coucher de soleil-apero, puis nous dinons ensemble. Les enfants s’endorment des la position horizontale, tout le monde a du sommeil a rattraper…

  JAISALMER-4.JPG




Les rÈponses aux courriers des lecteurs :

- Kri, le tchai (ou chai?) est un the infuse dans du lait avec des Èpices : poivre, gingembre et cardamome… Curieux, dirait Georges ! C’est servi toujours brulant, et c’est dÈlicieux.
- Thierry et Pascal, voila ce qu’on a croise cet apres midi : si ca peut vous donner des idees pour la deco de vos engins…! 
TRACTEUR-POUR-THIERRY.JPG
- Farah, merci pour ton message. Oui tout va bien. Bises a toute le famille
- Roselyne, quand Marion a de si bonnes idees, faut surtout pas hesiter!
- Francoise, t'es mignonne, je pense que Sylvia Chrystel serait honoree de savoir qu'elle me ressemble!!
- Merci a tous ceux qui ont pense a ma fete... touchant!!


Je continue ma bafouille... il va falloir que je reste zen et me fasse une raison: pas de haut debit a Jaisalmer donc 10 minutes pour ouvrir une page...

Samedi 24 novembre 2007

 

La fatigue continue a se faire sentir et se percoit particulierement a l’ambiance lors du travail scolaire. On va se poser quelque temps ici, pour se reposer et reprendre un rythme plus strict et plus pose.

Apres une laborieuse matinee donc, nous sommes alles visiter le palais du fort.

L’architecture est impressionnante, les pieces sont fraiches, la couleur des pierres donne une ambiance tamisee, c’est une merveille. On se prend pendant deux heures, le casque sur les oreilles (en francais !) a rever a la vie des maharadjas… On deambule dans les recoins de ce palais, les enfants sont enchantes : petits escaliers, meurtrieres (eh oui, on est dans un fort !), fenetres en pierre dentelee, peintures, chauves-souris dans les petits escaliers etroits, portraits d’enturbannes, meubles et trones… `

Nous retrouvons ce soir des jeunes francais, Christophe et AurÈlie, rencontres a Kollam, puis a Pushkar (l’Inde serait-elle petite ?), et discutons avec eux avant de retourner nous coucher.

Les soirees sont beaucoup moins fraiches ici qu’a Pushkar, je ne sais pas pourquoi. Il y a sans doute une diffÈrence d’altitude… Le climat est chaud, mais tout a fait supportable ; je n’ose imaginer ce que doit etre un ete ici.

Une difference notable entre le Rajasthan et le sud de l’Inde est le nombre de mendiants estropies sur les trottoirs. Ambroise est un peu traumatise et demande souvent, ayant repere leurs endroits strategiques, a faire des detours pour les eviter. Les enfants egalement sont souvent demandeurs d’une piece, d’un gateau ou d’un crayon… Et ils sont nombreux ! 

Dimanche,
Nous commencons a retrouver un rythme plus fluide et ca fait du bien!
En fin de journee, nous allons faire une petite ballade en pedalo sur le lac, dans une lumiere de fin de journee epoustouflante, le soleil donne au pierres des temples alentours de reflets dores.
Nous retourvons une famille que nous avions deja croise hier: courses sur le lac, puis nous partons ensemble a un spectacle de marionnettes: il y a des musiciens et des marionnettes qui lancent des balles, qui font de la magie, qui dansent, c'est super!

Reponses aux courriers des lecteurs:
- Mme Cartier, merci pour vos amicales pensees, ne vous inquietez pas pour l'an prochain, on vous en ramenera, un elephant...
- La classe: merci pour votre mail, je l'ai imprime pour Ambroise et Merlin, et ils vont vous repondre sans tarder!
- Carlos et Martine, alors vous aussi vous avez le virus des voyages!! Bon vent et bises "en vrai" de notre part a nos caledoniens...
- Marie-Helene, super que tu puisses nous ecrire! Je crois qu'il y a pas mal d'ordi connectes a notre site, sur Courtisols!! Ca nous fait super plaisir!

 

 

Publié dans Inde 15 oct -15 dec

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dominique Szosta 02/12/2007 19:06

Salut Cécile,Voilà un message que Dom a rédigé pour Cassandre. On vous embrasse tous et merci de partager ainsi votre quotidien... C'est vraiment super. Je passe l'adresse à un copain de dom aussi en fauteuil que cela intéressera beaucoup: Pierrick Courilleau.Voilà le message:chére    cassandrecoman sa va  moi sa vaj'ai  parlé  avanille  et aliize    moi a l' internat ca va mais c' est un peudure bisousDOMINIQUE 

famille Akpetoi du Canada 02/12/2007 15:22

Bonjour à vous tous Nous sommes la famille que vous avez sauvée in extremis!!!3s5 sur le lac à Jaiselmer;Nous sommes revenus hier et les enfants sont passés du sable à la neige sans transition;Nous étions contents de rentrer au bercail mais quand on consulte votre blog, on a déjà envie d' y retourner;bon voyage à vous tousMichele ,Sunday, Loïs et Nora.

brigitte et laurent 01/12/2007 11:50

Salut Cécile et les 3 grands.Je voyage avec vous par procuration. Tous vos récits donnent envie de partir, partir, ..... Portez vous bien. On vous fait plein de poutous.

Kri 26/11/2007 15:17

encore une bonne et belle partie du voyage et cela semble toujours de mieux en mieux! LES GARS, IL me semble que les changements de lieux étaient le but de ce beau voyage ? Alors profitez bien de tout ce que vous découvrez et emmagasinez bien le tout dans vos têtes et dans vos coeurs- peut-être aussi dans vos "cahiers trésors". ET bon courage pour le prochain départ !!Cassandre nous avons découvert la suite de ton blog hier !... avec ASquelle nulle je suis face à ces nouvelles technologies .iContinue, c'est sensas. Très très gros bisous à vous tous.J'essaie un mail raté ce matin!

Alex 26/11/2007 13:46

Salut la family, bien arrives a Jodhpur, dur de retrouver le bruit de la ville, notre haveli  krishna au calme a l air correct, chambres propores et grandes a partir de 500 rs, plein de roof top pour faire les devoirs a l'ombre ! il parait que le fort est super, on y va demain on vous dira si ca vaut le coup ou pas , bonne rando dans le dersert et cassandre merci pour ton message sur le blog, Alex