Phnom Penh

Publié le par Cécile

Nous avons été reçus à Phnom Penh par une famille formidable : Sophie et Christian et leurs enfants, Téo-Phan et Maé-line. Ambroise ce matin au petit déj’ disait : « elle est marrante, cette famille ! ».  Ils nous ont accueillis chez eux, et c’est la première fois depuis le départ en voyage que je dors dans une chambre sans les enfants ! Du coup, je dors comme un loir !

 

Après un week-end passé avec eux, le rythme de la semaine a repris pour eux : boulot et école et pour nous, école et visites l’après midi.

 

Nous sommes allés voir le Vat Phnom, grande pagode sur la petite colline de Phnom Penh (27m !), arpenté les rues de la ville en tuk-tuk et à pied. J’aime cette ville, ou du moins le peu que j’en ai vu. Les garçons sont tombés sur des messieurs qui avaient des petites hirondelles en cage et qui demandaient des sous pour en relâcher!! Vu la frêle santé des oiseaux, il me semble qu'ils auraient eu plus de chance de survivre en captivité qu'en liberté... mais bon...

undefined

Mardi, nous sommes allés à l’île de la soie, une petite île au milieu du bras du Mékong, où il y a un grand nombre de tisserands. Nous les avons regardé tisser la soie, bien sûr acheté quelques foulards, et mangé tout au bout de l’île, dans une petite paillotte sur pilotis, les pieds dans le Mékong. Les gars se sont baignés avec les enfants du village. L’impression que m’a laissée cette île est un peu comme Grand Bassin à la Réunion : pas loin du monde, mais à l’écart, un havre de paix. Pas ou peu de voitures ni de motos, des gens paisibles et souriants, calmes.

  P1060016.JPG
undefined
P1060049.JPG













P1060005.JPG


 

P1060064.JPG
















Nous sommes allés acheter des chapeaux, car comme dirait Fred, ici, il cogne el’con !





undefined

P1060003-copie-1.JPG

P1060065-copie-1.JPG

 


















Aujourd’hui mercredi, nous sommes allées, Cassandre et moi, au musée Tuol Sleng, ancien lycée transformé en centre de détention et de torture par les khmers rouges de 1975 à 1978.

Visite éprouvante et émouvante, qui nous a plongées concrètement dans l’horreur qu’a été cette période pour des milliers, si ce n’est des millions de Cambodgiens. 
Les photos d’identité des détenus, archivées par les khmers rouges, sont affichées sur des grands panneaux. Nous avons passé un long moment à regarder dans les yeux chacun de ces visages de martyrs, nous avons ramassé des fleurs de frangipaniers dehors pour mettre près des photos où il y avait des petits enfants.
Les cellules où ils dormaient attachés, les lieux et instruments de tortures, le règlement intérieur pour les prisonniers, les photos des charniers, les témoignages de familles d’engagés pour la révolution qui ne sont jamais revenus, ceux de personnes travaillant dans ce centre, les tableaux décrivant l’horreur de ce camp, et peints par l’un des 7 survivants… 
Nous avons lu et pris le temps de nous recueillir, de réfléchir, et de parler de tout cela, terrifiées par ce que nous savions déjà, mais que nous avons vu ce matin.

 

Ensuite nous sommes allées rechercher les garçons pour continuer notre visite, et nous sommes allées à une exposition de peinture réalisée par des artistes locaux, au sujet de cette période Pol Pot. Cela nous a permis, à travers ces œuvres d’art, d’aborder le sujet de manière plus soft avec les gars.

 

Enfin nous sommes allés au musée national, très beau bâtiment où sont exposées des collections de sculptures et oeuvres d’art khmères. De quoi se régaler les yeux et décompresser de la journée.

 

Enfin, pour terminer sur une note plus légère, voilà comment Ambroise prend sa douche… La mer doit déjà lui manquer !! Alors merci les Depoortere, vous avez vu, vos cadeaux, on s’en sert même au milieu des terres !! Vous devez nous manquer…

P1060097.JPG

Réponses aux courriers des lecteurs:

- Anne, merci de faire le lien avec Mamadette!! Je sais bien que l'informatique n'est pas son fort, mais c'est le moyen le plus pratique pour nous de communiquer avec le monde!! A quelle adresse postale peut-on lui envoyer un courrier? 
Notre mail: cecilecoulie@yahoo.fr ( je n'ai toujours pas la votre!!)

- Kri, oui les mille soleils splendides, je les ai déjà refilés... mais je vais demander à Soso de te l'offrir de ma part... ce sera un cadeau... de mardi gras!!
Voilà ce qu'on voit très fréquemment en Asie dans le ciel des villes... tu pourras dire à Mr Gabriel que s'il en cherche, il y a du boulot pour lui ici!!

P1050958.JPG

- Soso, oui c'est sûr que c'est une belle décompression ce séjour sur l'île Bambous, et qu'elle a dû nous coûter à peu près la même chose qu'un resto chinois...

- Coco, génial l'ADSL à la maison, on va pouvoir communiquer plus facilement!! Bises à vous 4 et mail plus long va suivre!

- Michette, super ce voyage en RSA!! Tant pis, on ne se verra pas sur cette période, mais de toute façon, on se reverra à la Réunion, ou quand vous rentrerez en France... On est sur la route de Nancy, t'oublies pas, hein?

- Georges, Tochou, Anne et Thierry, merci de vos messages et plein de bises à tous!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elé de la Run 10/02/2008 06:21

Oui La Déchirure j'avais vu ça j'avais 15 ans et je crois que ça m'a marquée définitivement... et ce qui est "fou" c'est que lors des procès contre les Khmers rouges, Khieu Samphan (chef du Kampuchea démocratique) sera défendu gratuitement par... l'avocat Jacques Vergès !!! eh oui, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme... (et parfois ça fait un peu peur, c'est vrai). Allez hop, gros bisous, c'est dimanche et on va pas se géner.

Cecile 07/02/2008 16:25

Je mets un petit mot dans le courrier car le prochain article n'est pas encore écrit mais je voudrais répondre à Elé... j'ai acheté hier La déchirure et S21!! Les grands esprits se rencontrent... et 1,8 $ le dvd...Pour le procès j'essaierai sans tarder de vous mettre des liens car on en parle beaucoup sur voyageforum.com...Et pour les hirondelles... j'ai lu dans mon guide qu'elles sont  tellement larguées les pauvres bêtes, qu'elles reviennent d'elles-mêmes aux cages!!!! Bon, on les a libérées quand même, ça leur a fait une promenade! On scande en choeur avec Josseph:LI-BE-REZ LES HIRON-DELLES!!!

Elé de la Run 07/02/2008 13:58

Ouch... rien qu'à te lire ça met des coups... c'est comme le Mémorial de Caen, ou le Musée de l'Apartheid à Jo'burg : on croit qu'on connait l'histoire par coeur, et on sort du musée abasourdi, aterré, recroquevillé sur sa pauvre condition humaine... Ya eu un film / documentaire récent sur ce centre de détention khmer (ça s'appelle S 21, mais je ne l'ai pas vu). Faut aussi voir (et lire) La déchirure, de Roland Joffé... Ici on essaie avec mes étudiants de suivre un peu les procès qui se mettent en place pour juger les responsables khmers rouges encore vivants et qu'on a pu attraper... j'espère que ça va finir par aboutir, mais c'est pas facile, ya des resistances un peu partout, tant au niveau national qu'international... on n'est pas rendus, mais essayer c'est déjà ça. Enfin bon, à part ça on est bien contents de vous lire, on était tristes en plus on était tout gris, et là on vous retrouve en même temps que le soleil, après des jours de menace cyclonique... chouette ! PS : Joseph et moi on pense qu'il faut libérer les hirondelles.

Kri 07/02/2008 09:28

On savait... mais quand on découvre les témoignages de ceux qui ont survécu ou les traces de ceux qui ont vécus ces horreurs, on se demande comment des hommes ont pu .....Cassandre a du ressentir ce quenous avons ressenti en 1945 après la guerre... C'est aussi celà la découverte des autres pays! Heureusement qu'il y a l'ile de la soie et que la vie la-bas semble plus sereine. Magnifiques les chapeaux : vous vous coulez dans la mode de chaque paysPromis je montreà Mr Gabriel le travailqui l'attend au Cambodge! Ce sera peut-être plus pour son fils Thomas....

michele hustache 07/02/2008 07:01

Bonjour, je viens de lire votre mail avec beaucoup d'émotion... et evidemment, les larmes n'ont pas tardé à jaillir de mes yeux... Juste comme une cliente arrivait... j'ai du coup raconté vite fait votre avanture, votre histoire extraordinaire et les larmes ont coulé de plus belle... de joie??? de peine??? je sais pas d'émotion en tous cas... je vous embrasse... et peut être un livre va sortir si vous rassemblez tous ces magnifiques récits de voyage...Bises bises Michèle