Into the wild...

Publié le par Cécile

 

 

 

 

 

Il était une fois un très bel endroit au bout du monde.

 

P1010541

 

 

Il était une fois des animaux voués à disparaître à moyen terme, car les hommes devenus fous détruisaient leur habitat pour y planter des palmiers à huile pour fabriquer des bio-carburants, des cosmétiques et de la mal-bouffe.


 

P1010563

 

 


Il était une fois Cécile et ses trois bambins en voyage avec leurs popotes.

 

 

P1010547      P1010645

 


Nous voici donc partis au bout du monde à la rencontre des... orang-outans.

 

 

P1010849

 


On avait eu la chance de les rencontrer il y a deux ans à Sumatra, mais on en voulait encore, encore, encore...

Et parce qu'on aime ces grosses bêbêtes, parce qu'il est encore temps avant que ce ne soit définitivement plus possible, parce qu'on avait des tuyaux sympatoches, parce que c'est très loin et très chiant pour y parvenir... nous nous sommes rendus à Tanjung Puting.

 

Le parc national de Tanjung Puting se trouve dans le sud de Bornéo. Il faut remonter la rivière en bateau pour atteindre les 3 zones où l'on peut observer les grands singes.

5 jours, 4 nuits à bord de notre joli bateau en bois avec un équipage adorable, aux petits soins, blagueur, instructif, patient... 5 jours, 4 nuits de bonheur dans le wild.

 

P1020060

 


C'est ici le même principe qu'à Bukit Lawang (la réserve de Sumatra) : les animaux présents près des camps ont eu durant leur vie des contacts humains qui ont faussé leur capacité d'autonomie. Le but est de les rendre à leur vie originelle. Mais la réhabilitation à l'état sauvage est plus ou moins concluante selon les individus : certains recherchent la présence de l'homme et resteront sans doute aux alentours des camps jusqu'à leur dernier souffle ; d'autres retournent à la vie sauvage avec plus de facilité et finissent un jour par disparaître définitivement de l'observation des travailleurs du parc.


Les plate-formes de nourrissage sont là pour donner quotidiennement des fruits aux orang-outans (qui selon les saisons et la quantité de fruits sauvages disponibles en forêt les fréquentent ou non), et sont l'occasion pour nous de les observer longuement...


L'attention est à son paroxysme quand arrivent les primates :

 

P1020099         P1020102

 

P1020105        P1020104

 

 

 

Mais qui observe qui ???

 

 

 

P1020115

 

 

 

 

Nous passons le plus clair de notre temps à observer ces animaux magnifiques.

Nous apprenons à les connaître, à les reconnaître.

Leurs mimiques, leurs gestes ressemblent tellement aux nôtres... que c'en est troublant.


 

P1010734

 

P1010773

 

P1010833

 

P1010984

 

P1010769

 

P1020125

 

P1010989

 

P1010956

 

P1010949

 

P1010979

 

P1010778

 

P1010793

 

 

La vie à bord est aussi source de grands plaisirs, jeux, rires et histoires, observation de la faune le long du fleuve et notamment des nasiques qui viennent en fin de journée nous observer.

 

P7070757.jpg

 

P7070747

 

(ces deux dernières photos sont de Dom, ma carte ayant montré de grands signes de faiblesse à ce moment-là. Merci Dom ! ;-)  )

 

Nous quittons l'équipage au bout de 5 jours, ravis de ce périple et navrés de sa rapidité.Mais que de souvenirs nous rapportons dans nos petites têtes !

 

P1020188.jpg

 

Nous resterons cependant une journée de plus avec notre guide Bain en allant nous promener du côté de la mer pour y essuyer un bel orage !

Jeux d'eau, footbal et accrobaties font le bonheur des petits et des grands.

 

P1020223

 

P1020233

 

P1020239

 

P1020252

 

P1020256

 

P1020248

 

L'orage en question nous vaudra quand même des couleurs exceptionnelles, et une saucée mémorable !

 

P1020244

 

Publié dans Bornéo - été 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article